Comment Attirer la Chance Dans Votre Vie

Si vous pensez que la chance est une « variable » incontrôlée, les révélations contenues dans cette interview vont sans doute vous surprendre.

Interview de Didier Pénissard par Laurent Hamsky, Journaliste free-lance

Laurent Hamsky :  Bonjour Didier, vous êtes considéré dans le monde francophone comme un des spécialistes qui a étudié le plus la question de la « CHANCE ». Je vais être direct avec vous. Peut-on vraiment attirer la chance ?

Didier Pénissard : Bonjour Laurent.

Vaste question qui mérite de supprimer d’un trait les convictions d’un « oui ou d’un non » définitif. J’ai entrepris une longue étude, analysé des centaines de cas, lu des dizaines de conclusions, d’enquêtes sur les gens chanceux… et leur contraire, les malchanceux.

« J’ai rencontré des personnes, à qui, tout semble leur « fondre dans les mains »

J’ai même rencontré des personnes, à qui, tout semble leur « fondre dans les mains ». Vous en connaissez peut-être Laurent. Puis, d’autres que « tous les malheurs du monde » semblent leur arriver en rafale, parfois de manière très injuste.

    Tout cela m’a fortement intrigué. J’étais convaincu que derrière le « facteur chance », se cachait des secrets. J’ai fait des découvertes stupéfiantes.

Sans le vouloir, notre homme se trouve impliqué dans le jeu. Les jeux sont fait… Et il GAGNE ! 

Laurent Hamsky : Comment expliquer cette histoire extraordinaire d’un point de vue rationnelle ?

Didier Pénissard Celles et ceux qui veulent tout expliquer, tout comprendre objecteront que c’est le pur hasard.

Peut-être, mais avouez que c’est franchement un hypothèse peu probable. Sans le vouloir, notre homme se trouve impliqué dans le jeu. Les jeux sont fait… Et il GAGNE !

“Comment un joueur qui gagne toute la soirée à un casino de Las Vegas est victime d’un malchance qui le poursuit”

  Laurent Hamsky : En effet ! Avez-vous un autre cas aussi étonnant ?

Didier Pénissard : Oui et cette fois c’est une histoire d’un malchanceux chronique. Elle est relatée par un croupier d’un casino de Las Vegas.

Un homme se présente pour la première fois dans un Casino.

Comme il passait des vacances à Las Vegas pour la première fois, ce fût pour lui l’occasion de “ressentir l’ambiance” des machines à sous et des jeux d’argent. 

Le croupier l’accueil et lui propose de jouer. Il refuse tout net car, en souriant, il avoue qu’il est l’homme le plus malchanceux qui soit

Sa réponse :   “Je suis le plus malchanceux qui soit. J’ai toujours perdu dans ma vie et mes amis  me nomme “la banque”, tant je suis à chaque fois victime de coup du sort permanent depuis mon enfance”

  Sans insister, le croupier l’invite à regarder un jeu en cours de roulettes. Subitement, un billet de 5 $ tombe des poches d’un joueur. Immédiatement, l’homme crie : “Il y a 5 dollars sous la chaise”,

  Le croupier entend par erreur : “5 dollars sur le 16”

  Sans le vouloir, notre homme se trouve impliqué dans le jeu. Les jeux sont fait… Et il GAGNE !

Surpris par ce “coup de chance” inattendu, le croupier lui demande s’il veut rejouer. Ne sachant pas quoi répondre, il hausse les épaules par dépit. Là encore, le croupier comprend mal et interprète le geste par :   “OK, on rejoue !”.   

Et il GAGNE encore une fois !

Figurez-vous que toute la soirée, notre homme s’est mis à gagner de façon insolente. Pour la première fois de sa vie, il pensait que le destin, enfin lui souriait. 

Sauf que, … le plus incroyable arrive !

Au moment de récupérer ses gains à la caisse, il ignorait que le règlement impose à tout joueur de posséder sur lui la somme de la première mise de départ. 

Terrible Malchance pour lui, car au moment d’ouvrir son portefeuille, il constate avec rage que sa femme avait  pris tout l’argent pour faire des emplettes dans la ville. 

Résultat, ses gains lui ont été refusés ! La malchance, une nouvelle fois le poursuivait. cliquez ici

Publié par Mohamed El-habib Yahaya

Je suis né à Mayotte ,je suis français ,j'habite en France depuis 1998. je suis électricien dans une entreprise privé. Introduction j'ai quitté mes parents j'avais 19 ans. aujourd'hui j'ai 38 ans , j'ai trois enfants, je suis électricien avec 15 ans d’expériences. je ne peut plus suivre , je travail mais je survis.

%d blogueurs aiment cette page :